Paris, le 24 juillet 2019

Truffle Capital dévoile les résultats de son 14ème classement Truffle 100, baromètre le plus suivi des éditeurs de logiciels et observatoire le plus régulier des tendances du software.

L’étude, réalisée en partenariat avec Teknowlogy, trace le portrait d’un ensemble d’entreprises françaises en bonne santé, dotées, this post de bonnes perspectives de développement et abordant l’avenir avec confiance :

  • Confiance dans l’avenir, puisque les éditeurs de logiciels continuent d’investir massivement dans la R&D et anticipent la croissance future en recrutant des chercheurs.
  • Confiance dans les potentialités de l’écosystème français puisque 75% des dirigeants interrogés n’envisagent pas de délocaliser leur activité (contre 70% l’an dernier).
  • Confiance dans leur capacité à trouver des financements pour leurs projets de croissance. Les nombreuses sorties de la cote montrent que les éditeurs de logiciels trouvent dans d’autres poches de financement les ressources d’investissement dont ils ont besoin, selon des modalités qui prennent mieux en compte les valorisations et les spécificités de leur activité.

Alors même que la croissance de chiffres d’affaires n’a été que de 3% à 9,3 Md€, avec un investissement en R&D de 1,2 Md€ sur l’année, les profits ont cru de 4,6%. Ces chiffres viennent prolonger le long historique de croissance quasi ininterrompue, mise en lumière par le Truffle 100 depuis 2004.

Dassault Systèmes, Sopra Steria et Murex, occupent les trois premières places du classement, représentant à eux trois un chiffre d’affaires édition cumulé de 5,4 Mds€ et traduisant une tendance à la concentration du secteur.

Nous pouvons noter la désaffection de la bourse, avec depuis le 1er janvier 2019, la sortie de Harvest (52ème) et de Coheris (78ème), ramenant le nombre d’entreprises cotées à 14, son plus bas historique depuis la création du Truffle 100.

Bernard-Louis Roques, Directeur général et Co-fondateur de Truffle a commenté ces résultats : « La croissance de l’activité montre la forte résilience du secteur. Non seulement les éditeurs de logiciels français se développent plus vite que le PIB, mais leurs investissements en emploi et en R&D se révèlent supérieurs à l’augmentation de leurs ventes. Cet effort continu d’investissement, tout particulièrement dans la recherche, et la résistance à la délocalisation, contribuent au rayonnement de la technologie Française, et traduit la confiance dans sa capacité à construire la croissance future. De ce point de vue, le fait que dix d’entre eux se soient retirés de la cote en deux ans traduit une double réalité : les éditeurs ne sont pas satisfaits de la valorisation que leur propose le marché et se savent soutenus par des actionnaires stratégiques, issus notamment du private equity, prêts à investir. À coup sûr, les prochaines années réservent de nombreuses surprises, et Truffle Capital, à travers le Truffle 100, sera aux premières loges pour en rendre compte. »


À propos de Truffle Capital

Fondée en 2001, Truffle Capital est une société de Venture Capital européenne indépendante, spécialisée dans les Sciences de la Vie (BioTech et MedTech) et les technologies de rupture des secteurs IT (FinTech et InsurTech). Truffle Capital a pour mission d’accompagner la création et le développement de jeunes entreprises innovantes, capables de devenir les leaders de demain. Présidée par Patrick Kron aux côtés du Docteur Philippe Pouletty et de Bernard-Louis Roques, Cofondateurs et Directeurs Généraux, Truffle Capital gère 500 M€ d’actifs. Depuis sa création, elle a levé près de 1 Md€ et a accompagné plus de 75 entreprises dans les secteurs des technologies digitales et des sciences de la vie. Fin 2017, Truffle Capital a réalisé avec succès les premiers closings de ses 2 nouveaux fonds institutionnels, Truffle Financial Innovation Fund et Truffle BioMedTech Fund, ainsi que le closing d’un fonds dédié au FRR.

Plus d’informations : www.truffle.com – Twitter : @trufflecapital

Contacts :

  • Maud Lazare | maud@truffle.com
  • DGM Conseil | +33 1 40 70 11 89